Sommaire

Principe

Des données ouvertes par des nœuds d’entrée Input sont connectées à d’autres nœuds les modifiant et les combinant pour aboutir à un résultat récolté par un nœud de sortie Output. Ce principe simple s’applique aux textures par le biais des nœuds de textures (Textures Nodes). Les matériaux peuvent utiliser des nœuds de matériaux (Shader Nodes). Un rendu brut sera retouché grâce aux nœuds de composition (Compositing Nodes).

Pour afficher un type de noeuds, enfoncez le bouton correspondant dans l’en-tête de l’éditeur Node Editor.

Dans un futur proche, il devrait être possible de régler les systèmes de particules par le biais de nœuds. La soixantaine de nœuds différents est répartie en 11 catégories. Les sockets, qui sont des points d’entrée ou de sortie d’un nœud, suivent un code couleur. Les sockets bleus sont relatifs à des valeurs de vecteurs. Les sockets gris sont réservés aux valeurs numériques et acceptent aussi les images en niveaux de gris en entrée. Les sockets jaunes concernent les images en couleurs.

1. Les nœuds Input NOEUDS:Input

Les nœuds Value, RGB, Image, Texture correspondent respectivement à une valeur numérique, une couleur, une image ou une texture précise.

Images/285b.png

Le nœud Time, absent des nœuds de matériaux, a été, ...