Utiliser le modèle de données

Il y a plusieurs raisons de faire le choix d’ajouter vos requêtes dans le modèle de données :

  • Même si vous n’utilisez pas Power Pivot, vous pouvez établir une relation entre vos requêtes dès la version Excel 2013.

  • Vous pouvez établir des tableaux croisés dynamiques sur plusieurs tables.

  • Vous avez la possibilité de créer des formules avec les fonctions Cube tel que MEMBRECUBE et VALEURCUBE.

  • Vous retrouvez ainsi votre requête dans Power Pivot sans avoir à la charger depuis un tableau.

  • Vous pouvez utiliser la puissance de calcul du langage DAX de Power Pivot.

  • Pour utiliser 3D Maps, l’ancien Power Map, vous devez soit charger les données dans un tableau soit les ajouter au modèle de données.

Si vous gérez de grosses quantités de données, l’utilisation d’un système 64 bits sera plus recommandée qu’une version 32 bits. Elle sera plus véloce et elle pourra charger plus de données.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOBMPQ.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Changer le paramètre par défaut du chargement
Suivant
Introduction