Radio Radio

Les micro:bit sont capables d’échanger entre eux des informations par radio.

Les messages envoyés ont une longueur maximale par défaut de 32 octets, mais il est possible de configurer une taille plus grande (jusqu’à 251 octets). Les messages reçus sont stockés dans la mémoire vive (RAM) du micro:bit, dans une file d’attente. Par défaut, le nombre maximum de messages est de 3, mais il est possible d’augmenter la taille de la file d’attente (plus elle est grande, plus la mémoire utilisée est importante). La lecture d’un message l’efface de la file d’attente, mais lorsqu’elle est pleine, les nouveaux messages sont ignorés. Les messages sont classés par adresse et par groupe.

Il est possible d’augmenter la puissance d’émission, cela augmente la portée, mais aussi la consommation.

Lorsqu’un micro:bit envoie un message par radio, toutes les cartes aux alentours sont susceptibles de le recevoir. Pour éviter les erreurs de transmission dans les lieux accueillant de nombreux appareils (comme une salle de classe), il est possible d’indiquer un groupe (de 0 à 255), qui correspond au nom du destinataire. C’est un peu comme écrire le nom du destinataire sur une enveloppe, mais cela n’empêche pas les autres micro:bit d’écouter, d’intercepter et de lire le message.

Vous pouvez aussi modifier la fréquence d’émission...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LFMIC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Capteurs sensitifs
Suivant
Envoi de caractères