Un plan opérationnel

À partir de la vision du produit, s’appuyant sur la notion de valeur, le Product Owner dessine un chemin à suivre avec sa stratégie. Ce n’est pour l’instant qu’une vue théorique. Elle peut s’appuyer sur des éléments tangibles, très factuels, mais cela n’engage pas encore l’équipe. Un plan opérationnel (à ne pas confondre avec un organigramme des tâches ou un diagramme de Gantt) enjoint l’équipe à prendre le chemin tracé. Il comporte deux aspects : une vision à long terme décrivant comment l’équipe pourrait atteindre les objectifs fixés et quels sont les moyens alloués en matière de budget, de ressources ou de temps ; puis une vision à court terme affinant le cadre des prochains Sprints.

Le plan opérationnel n’est pas construit par le Product Owner, mais par l’équipe Scrum à partir de la stratégie qu’il a établie.

1. Une vision à long terme

Dans un projet reposant sur un cycle séquentiel, la vision à long terme est traduite par un diagramme de Gantt, de PERT ou un macroplanning. Ces éléments de planification reposent sur des estimations de charges et de durée portant sur ce qui doit être réalisé. Plus les moyens sont finement détaillés, plus la planification sera proche de la réalité. Cela force...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CEPROWN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Établir une stratégie produit
Suivant
Rédiger des critères d'acceptation