Bien constituer l’équipe : quelques pistes…

Tout d’abord, attention à créer réellement une équipe. Dans certaines entreprises, les organisations sont découpées par métiers ou compétences et la nécessité de créer une équipe pluridisciplinaire fait qu’on va « piocher » des gens dans des entités dépendant de lignes managériales différentes. Le risque (qui peut être une difficulté bien plus grande que les difficultés fonctionnelles ou techniques du projet lui-même, c’est du vécu…) c’est que le rattachement d’origine prenne, dans la tête des personnes concernées, la priorité sur l’appartenance à l’équipe projet, créant de vrais silos à l’intérieur de la « supposée » équipe Scrum, avec toutes les difficultés de communication et de travail en commun qui s’ensuivent.

Puisque le fonctionnement « collectif » est au cœur même du fonctionnement de Scrum, on prendra garde, si on a le choix, d’avoir dans l’équipe une majorité de membres possédant la capacité et l’envie de se mettre au service du groupe avant de se mettre en avant individuellement (en général, on repère assez vite ce trait de personnalité).

Même si Scrum prescrit...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Et les autres rôles, alors ?
Suivant
Créer les conditions de la réussite