Sommaire

Introduction

L’utilisation de données dans une application web est incontournable et les bases de données relationnelles sont largement utilisées. Comme différents SGBDR (système de gestion de bases de données relationnelles) sont disponibles, Oracle (Sun initialement) a décrit au travers d’une spécification la manière dont une application doit communiquer avec une base de données relationnelle. Il s’agit de la JSR 221 décrivant la technologie JDBC (Java DataBase Connectivity) dans sa version 4.2. La section suivante, La spécification JDBC, décrit les éléments indispensables dans l’utilisation de cette technologie.

Une grande part du travail à réaliser par le développeur dans l’utilisation d’une base de données est de faire le lien entre les objets manipulés dans le programme Java et les données stockées dans les tables. Ainsi des frameworks sont nés pour simplifier cette tâche tout en s’appuyant sur l’API JDBC. Ces frameworks portent le nom d’ORM (Object Relational Mapping) car ils ont pour objectif de faire l’association (Mapping) entre les objets (Object) et les données stockées dans une base de données relationnelle (Relational). Le framework le plus connu est Hibernate. Face à l’émergence de ces frameworks, Oracle a décidé de standardiser l’usage des ORM au travers de la spécification ...