Sommaire

Types d’inférences

Les moteurs d’inférences peuvent enchaîner les règles de différentes façons : c’est ce que l’on appelle le chaînage. Les deux principaux chaînages sont le chaînage avant et le chaînage arrière, mais il existe des moteurs possédant un chaînage mixte.

1. Chaînage avant

a. Principe

Un moteur à chaînage avant est aussi appelé un moteur à inférences dirigé par les données.

Dans ce mode de chaînage, on part des données disponibles en base de faits, et on teste pour chaque règle si elle peut s’appliquer ou non.

Si oui, on l’applique et on rajoute la conclusion à la base de faits.

Le moteur explore donc toutes les possibilités, jusqu’à trouver le fait recherché ou jusqu’à ne plus pouvoir appliquer de nouvelles règles.

Ce mode de chaînage est celui proposé par défaut dans des langages de type CLIPS (C Language Integrated Production System), spécialisés dans la construction de systèmes experts.

b. Application à un exemple

Dans le cas de notre système expert sur les polygones, supposons que nous partions des faits suivants :

  • L’ordre vaut 3.

  • Il y a un angle droit.

  • Deux côtés sont de même taille.

On commence par appliquer la règle suivante, qui ajoute dans la base de faits que la forme est un triangle :

SI (ordre vaut 3) ALORS c’est ...