Sommaire

Conclusion

Il aura fallu attendre onze années de maturation afin que PowerShell acquière ses lettres de noblesse. Ceci étant dit, ce n’est pas vraiment grave, car PowerShell dépasse aujourd’hui toutes nos espérances ! En effet, qui aurait pu penser qu’il devienne un jour open source et utilisable sur d’autres plateformes que celles de Microsoft ? Pas nous, et pas Jeffrey Snover non plus, son créateur !

Nous espérons que vous aurez pris autant de plaisir à lire ce livre que nous en avons pris à l’écrire. Nous avons conscience que nous n’avons pas (encore) fait de vous des experts, mais si vous avez bien lu tous les chapitres, vous avez toutes les bases pour bien démarrer cette aventure. Nous sommes confiants pour que vous puissiez être autonomes afin d’approfondir le sujet par vous-mêmes.

Vous aurez probablement remarqué que l’accès au Framework .NET étend considérablement le champ d’action de PowerShell. Par conséquent, selon le degré de complexité des scripts, la frontière entre le scripting et le développement est de plus en plus mince. C’est d’ailleurs pour cette raison que le terme « DevOps » a émergé, comme Jeffrey Snover aime à l’employer souvent. DevOps est la contraction des mots « développeur » et « opérationnel » en anglais. Un Op est une personne ...