La génération de la base de données

Une fois le modèle complet, il faut créer la base de données. Là encore, Visual Studio met à notre disposition un outil pour la générer.

Ouvrez le menu contextuel de l’éditeur de modèles et sélectionnez Générer la base de données à partir du modèle. L’assistant de génération de la base de données s’ouvre. Cliquez sur le bouton Nouvelle connexion, choisissez Microsoft SQL Server comme source de données et cliquez sur le bouton Continuer.

La fenêtre Propriétés de connexion s’ouvre :

images/17EI010N.PNG

Vous pouvez vous connecter à tout serveur de base de données, que ce soit localement, sur un serveur distant ou sur le cloud. Saisissez donc dans le champ Nom du serveur le nom du serveur sur lequel vous souhaitez créer la base de données (ici le caractère . représente le serveur local). Si vous avez effectué l’installation de SQL Server 2017 Express par défaut, le nom du serveur est .\SQLEXPRESS. Puis renseignez le nom SelfMailer pour le nom de la base de données et cliquez sur le bouton OK. La base de données n’existant pas, une boîte de dialogue vous demande la confirmation de sa création.

De retour sur l’assistant de génération de la base de données, le champ de choix de la connexion est renseigné et la chaîne de connexion...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La création d'entités
Suivant
La création d'entités à partir du code (Code First)