Mise au point d’un script Mise au point Débogguer

Le shell propose quelques options permettant de mettre au point des scripts shell.

1. Option -x

L’option -x permet de visualiser les commandes telles qu’elles sont exécutées, c’est-à-dire après traitement des caractères spéciaux du shell.

Première syntaxe

Activer l’option :

set -x 

Désactiver l’option :

set +x 

Deuxième syntaxe

ksh

bash

Activer l’option :

set -o xtrace 

Désactiver l’option :

set +o xtrace 

Troisième syntaxe

Invoquer le shell interpréteur avec l’option -x :

$ ksh -x script 

Exemple

Voici le script affiche.sh dans lequel une erreur a été introduite. Le développeur du script a, par inadvertance, écrit fic au lieu de $fic (ligne 4) :

$ nl affiche.sh 
1 #! /usr/bin/ksh 
 
2 echo "Nom du fichier a visualiser: \c" 
3 read fic  
4 if [[ -f fic ]] ; then 
5 cat $fic 
6 else 
7 echo "Fichier inexistant" 
8 fi 

Exécution du script sans mise au point. Il semble surprenant (voire inquiétant ?) que le fichier /etc/passwd ne soit pas trouvé !

$ affiche.sh 
Nom du fichier a visualiser: /etc/passwd 
Fichier inexistant 

Exécution du script en activant l’option -x. Ici l’option est passée en argument au shell interpréteur du script. Les lignes affichées pour la mise au point sont précédées d’un signe...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI6PRO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Substitution d'expressions arithmétiques
Suivant
Les structures de contrôle