Sommaire

Les blocs Opérateurs

Un programme informatique, qu’il soit mathématique ou non, peut nécessiter l’exécution de calculs sous la forme d’opérations mathématiques, de calculs géométriques ou de comparaisons de valeurs.

De forme arrondie, les blocs Opérateurs s’insèrent dans les zones de saisie des autres blocs. Ils peuvent également s’emboîter les uns dans les autres.

1. Blocs mathématiques

Enseigné au collège par les professeurs de mathématiques, Scratch est pourvu d’un certain nombre de blocs pour les calculs mathématiques et la géométrie.

images/05LF117.png

Ces quatre blocs sont des blocs mathématiques : additions, soustractions, multiplications et divisions. S’emboîtant les uns dans les autres, ils permettent d’effectuer des opérations complexes.

images/05LF118.PNG
images/05LF119.PNG

Ce bloc s’insère dans les zones de saisie des autres blocs. Il est utilisé pour sélectionner au hasard un nombre situé dans la fourchette des valeurs spécifiées.

Considéré par beaucoup comme étant un logiciel pour les enfants, Scratch permet néanmoins d’effectuer des calculs plus complexes que les opérations abordées à l’école primaire et au collège. 

images/05LF120.PNG

Ce bloc permet de diviser la première valeur par la deuxième. Le bloc stocke le reste de la division lorsque le résultat ne correspond pas à ...