Sommaire

Pour les experts

1. Fonctionnement de PowerPivot SQL SERVER:Management Studio

En interne, PowerPivot se base sur un cube OLAP utilisant le même format que ceux de SQL Server Analysis Services. La différence est que la version réduite de ce moteur intégrée dans le plugin PowerPivot pour Excel rend ceci complètement transparent. Dans le cas de PowerPivot pour SharePoint, c’est bien une instance de données supplémentaire de la base de données qui est installée en plus de la base de données de SharePoint elle-même.

En utilisant l’outil Management Studio de SQL Server, nous pouvons d’ailleurs nous connecter à cette instance pour visualiser le cube, ou créer une requête MDX.

images/07OS07.png

La structure de notre cube exemple est la suivante :

images/07OS08.png

Nous pouvons ainsi visualiser par exemple les paramètres de la source de données de type Excel Data :

images/07OS09.png

Dans notre exemple, nous voyons en l’occurrence apparaître le nom de fichier du classeur Excel que nous avons utilisé comme source de données.

Nous pouvons également créer une requête MDX depuis le Management Studio :

Dans l’explorateur d’objets, cliquez avec le bouton droit sur la connexion au cube.

Dans le menu contextuel qui s’affiche, choisissez Nouvelle requête.

En dessous, sélectionnez le mode MDX.

Entrez une requête MDX dans la zone de saisie.

Cliquez sur [F5] ou l’icône d’exécution ...