Les défis juridiques du Big Data

Si le Big Data est l’avenir du e-marketing, en revanche les défis juridiques sont nombreux. Les utilisateurs sont les premiers fournisseurs de données, alors mieux vaut éviter de les inquiéter. Or, une récente étude du Boston Consulting Group a montré que la méfiance des consommateurs a grandi avec la hausse de l’usage des données personnelles. Près de 88 % des personnes en ligne considèrent qu’au moins une société menace leur vie privée, sans pour autant que cela ait - encore ? - de conséquence sur leur comportement.

« Big Brother était un système centralisé, on pouvait se rebeller contre lui. Aujourd’hui, nous assistons à la multiplication des Nano-Brothers : capteurs, puces électroniques dans les cartes et les portables. Ce sont des outils de surveillance multiples, disséminés, parfois invisibles et donc bien plus difficiles à contrôler. On ne sait pas qui collecte les données, ni dans quel but, ni pour combien de temps. Prenons l’exemple des puces RFID qui permettent aujourd’hui de géolocaliser les marchandises. Leur usage va probablement s’étendre. À terme, les individus consentiront sans doute, eux aussi, à être tracés en permanence. Nous allons assister à un développement métastasique, massif et pernicieux, des puces...

couv_DPGJECEM.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Le Big Data : une opportunité pour l'e-marketing
Suivant
Quiz