Préparation

1. Rappels

Les trois masters et les nœuds disposent des capacités suivantes suffisantes pour notre application :

  • 2 processeurs (vCPU)

  • 2 Go de mémoire

  • Une racine / de 10 Go

  • Un répertoire /var de 40 Go

La configuration DNS est la suivante, incluant la VIP d’accès à l’API Kube :

  • 192.168.56.15 api.kube.diehard.net

  • 192.168.56.20 k8s-master01.diehard.net

  • 192.168.56.21 k8s-master02.diehard.net

  • 192.168.56.22 k8s-master03.diehard.net

  • 192.168.56.23 k8s-worker01.diehard.net

  • 192.168.56.24 k8s-worker02.diehard.net

  • 192.168.56.25 k8s-worker02.diehard.net

  • 192.168.56.26 k8s-worker02.diehard.net

Les serveurs sont tous installés sous Ubuntu 20.04. Toute trace précédente de Kubernetes doit être supprimée. L’utilisateur Ansible et les droits sudo associés doivent être présents, et Ansible depuis infra01 doit pouvoir se connecter. Le résolveur DNS doit être configuré pour utiliser nos serveurs DNS primaires et secondaires.

2. HAProxy HAProxy

Chaque master disposant du composant kube-apiserver, il peut répondre aux requêtes des clients et des nœuds, par défaut sur le port 6443. Nous devons configurer une VIP et placer les trois masters derrière un répartiteur de charge ou un reverse proxy. Nous allons utiliser les répartiteurs créés dans le chapitre Infrastructure et services de base.

La VIP est celle provisionnée dès le chapitre Infrastructure et services...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Topologie
Suivant
Construction