Préparez votre évasion avant de signer

1. Si vis pacem, para bellum

Les exemples de prestations désastreuses vous ont peut-être refroidi si vous comptiez recourir à une solution externe. Rassurez-vous ! En suivant les conseils donnés précédemment, vous pourrez vous prémunir des risques les plus importants et retenir un prestataire compétent.

Une fois le prestataire identifié, travailler avec lui doit devenir un partenariat. Il fait désormais partie de votre équipe. Si votre projet échoue, ce n’est pas seulement parce que votre interlocuteur n’a pas réussi à le comprendre : c’est également parce que vous n’avez pas réussi à le lui expliquer.

Travailler en bonne entente ne signifie pas pour autant travailler sans cadre. Tout peut changer à tout moment dans une entreprise : votre interlocuteur compétent peut partir, le fournisseur peut être racheté, etc. Dans ce cas-là, un seul élément vous permettra de poursuivre votre projet avec le retour sur investissement prévu : c’est le contrat.

C’est la raison pour laquelle vous devez impérativement caparaçonner votre contrat. Mieux vaut des portes de secours inutiles que pas de porte du tout. Si vous ne maîtrisez pas le domaine juridique, pas de panique ! Prenez un conseil juridique pour relire votre brouillon : la prestation n’est pas nécessairement...

couv_DP2GP.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Recourir à un prestataire ?
Suivant
Fractionnez en éléments indivisibles