Conclusion

Le Modèle Physique des Données est l’étape ultime dans le processus de gestion des données de la méthode Merise. Toute l’analyse ayant été réalisée en amont, l’essentiel du travail de réflexion ayant été encadré par le modèle conceptuel, le passage au modèle physique n’est qu’une simple formalité. Il peut être donné à un développeur pour qu’il puisse créer la base de données correspondante sur un serveur de base de données quelconque.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI4MER.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Transcription SQL du modèle physique
Suivant
Introduction aux formes normales