Prérequis

1.

Vrai. Les systèmes autonomes représentent des entités administratives de gestion des réseaux. Tous les routeurs appartenant au même système autonome se communiquent leurs informations de routage. En général, un système autonome correspond à une zone gérée par un administrateur réseau.

2.

Faux. Le protocole OSPF est un protocole à état de liens. RIP et IGRP sont des protocoles à vecteurs de distance, EIGRP est un protocole hybride. OSPF présente donc l’avantage de converger rapidement.

3.

Vrai. BGP est un EGP (Exterior Gateway Protocol). Les protocoles OSPF, RIP, IGRP, EIGRP sont des IGP (Interior Gateway Protocol). Les BGP sont utilisés sur les réseaux de grande taille (par exemple Internet), à l’intérieur de ce réseau, des zones sont créées et gérées par des protocoles de type IGP.

4.

Faux. EIGRP est un protocole hybride, c’est-à-dire qu’il combine des fonctions des protocoles à états de liens et vecteurs de distance.

5.

Vrai. OSPF supporte la mise en place d’authentification, au même titre que RIP version 2 par exemple. L’authentification permet de s’assurer que les routeurs qui composent le système autonome sont bien autorisés à fournir des informations de routage.

6.

Faux. EIGRP est un protocole défini par Cisco, de même que IGRP. Cela implique...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_TP5CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Corrigé 1 EIGRP