Sommaire

Port I2C I2C

I2C est proche du port série RS232, mais possède le grand avantage de connecter plusieurs éléments sur un même port, grâce à un système d’adressage des périphériques.

Pour faire simple, nous allons instancier un objet qui permet de manipuler un composant du port. À l’instanciation, nous allons passer comme paramètre l’adresse du composant sur le port. Les lectures et écritures en direction de ce composant seront donc effectuées grâce à son adresse. Afin de manipuler différents éléments connectés sur le port, il est possible d’instancier plusieurs objets. La seule limite étant le nombre maximum de composants connectables ainsi que le débit maximum du port (100 ou 400 kHz selon la configuration du port et les spécifications du composant).

Avant d’écrire le code relatif à la manipulation du port GPIO, il est nécessaire de réaliser l’activation du port I2C.

Pour cela, il faut passer par l’outil de configuration du Raspberry à l’aide de l’instruction :

sudo raspi-config
images/04LF02.png

Puis, il faut séléctionner l’option 5Interfacing Options et ensuite P5 I2C. Pour finalement choisir d’activer le port I2C à l’aide de l’option Yes.

Une fois l’ I2C activé, nous pouvons scanner son port en utilisant l’instruction :

sudo i2cdetect -y 1

Dans ce cas, deux capteurs ...