Sommaire

Principaux équipements en WDM

1. Multiplexeur-démultiplexeur

Les multiplexeurs-démultiplexeurs, appelés communément mux-démux, existent en un grand nombre de modèles aux caractéristiques différenciées comme le type de multiplexage, CWDM ou DWDM, le nombre de canaux, les modes d’installation dont le plus courant est en tiroir encastrable 1U, la possibilité de cascader deux mux-démux, l’existence d’un port optionnel supplémentaire, etc.

Autres facteurs à prendre en considération : le niveau des pertes d’insertion, le niveau d’isolation des canaux adjacents et celui des canaux non adjacents, le fonctionnement sur une seule fibre optique ou sur deux fibres, la connectique optique, le respect des normes RoHS, etc.

Images/09EP11.png

Exemples : (a) mux-démux CWDM à 8 canaux, (b) mux-démux DWDM à 8 canaux

2. Multiplexeur d’insertion-extraction de longueur d’onde

Les multiplexeurs optiques d’insertion-extraction de longueurs d’onde, étudiés sous l’acronyme MOIE et désormais plus connus sous la dénomination "optical add-drop multiplexer"(OADM), sont des équipements utilisés dans les réseaux de communication en fibres optiques basés sur le multiplexage en longueurs d’onde. Ils permettent d’extraire un signal à la longueur d’onde λi - fonction drop - de l’ensemble des signaux transportés dans une fibre ...