Sommaire

Introduction

Le titre de ce chapitre ne vous dit probablement pas grand-chose excepté peut-être les trois lettres que sont WMI et qui signifient Windows Management Instrumentation. WMI est bien connu des administrateurs systèmes Microsoft car cette technologie permet à la fois de collecter des informations matérielles mais aussi d’agir sur toute ou partie d’un système d’exploitation, ainsi que sur certaines applications dans le monde Windows. Cette technologie a été conçue de façon à pouvoir s’utiliser localement ou à distance avec la même facilité.

WMI a été la technologie de choix durant de nombreuses années pour la gestion de matériels et logiciels en réseau, mais elle cède progressivement sa place à la technologie CIM. Il est peut-être maladroit de dire cela car WMI s’appuie déjà largement sur CIM, CIM étant plutôt une norme (ou standard) ouverte qu’une technologie. CIM est l’acronyme de Common Information Model.

Ce chapitre vous donnera seulement un aperçu de ce que l’on peut faire en termes de gestion distribuée. Ces technologies sont si vastes qu’elles ont donné naissance à quelques épais ouvrages... Tout au long de ce chapitre, nous nous efforcerons d’aller à l’essentiel afin que vous puissiez démarrer rapidement. Nous avons cependant choisi de traiter CIM et WMI séparément ...