Solution de répartition de charge

1. Choix des produits

On a besoin, a minima, de trois produits pour mettre en place cette architecture. Le répartiteur de charge lui-même doit prendre en charge la connexion d’un client à un service et la renvoyer vers un hôte (l’hôte se chargeant, via son reverse proxy, de la renvoyer vers un container). S’agissant de gérer plusieurs types de protocoles et des règles en fonction de ces protocoles (mutualisation des adresses et routage en fonction des noms d’hôtes), ceci exclut d’office une solution basée uniquement sur les couches 3 et 4 du modèle OSI (Open Systems Interconnection). Ce qui signifie que pour son rôle de répartiteur, Keepalived ne peut pas être retenu. Nous utiliserons la meilleure solution actuelle : HAProxy.

Les adresses IP des services peuvent être configurées manuellement sur les interfaces idoines. Mais comment les faire basculer simplement d’un répartiteur à un autre ? C’est là que le protocole VRRP (Virtual Router Redundancy Protocol) montre toute sa puissance. Nous utiliserons le module associé de Keepalived, qui nous servira à gérer un routeur virtuel composé d’au moins deux routeurs physiques, et qui prendra en charge la haute disponibilité des adresses IP.

L’exposition d’une adresse IP sur Internet est différente d’une exposition sur un réseau...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Répartition de charge
Suivant
Exposition Internet