Sommaire

Utilisation de SWI-Prolog sous Windows

Au lancement du logiciel, il se présente sous Windows comme suit :

images/DP10-1-NEW.png

On y voit la console Prolog et le prompt, attendant une commande à exécuter.

Pour créer un nouveau projet :

File puis New.

Choisissez l’emplacement du fichier à créer.

Par convention, les fichiers prolog se terminent en .pl. Cependant, libre à vous de choisir l’extension voulue.

Le fichier (vide initialement) contenant les règles et prédicats s’ouvre dans une autre fenêtre :

images/10dp02n.png

C’est dans ce fichier qu’il faut écrire le contenu du moteur. Ici nous utilisons l’exemple du chapitre Systèmes experts :

manger(chat, souris). 
manger(souris, fromage). 
 
fourrure(chat). 
fourrure(souris). 
 
amis(X, Y) :- 
    manger(X, Z), 
    manger(Z, Y).

Pour pouvoir utiliser les prédicats et règles voulues :

Écrivez l’exemple fourni ou votre propre contenu.

Enregistrez le fichier (Save buffer).

Compilez-le : menu Compile puis Compile buffer.

images/08DP03.png

Dans la console, une mention doit préciser que le fichier a été compilé. Sinon, corriger les erreurs et recommencer.

Une fois le code compilé, il est chargé dans la console et peut donc être utilisé. Il suffit alors d’indiquer ce que l’on souhaite dans cette dernière. Bien penser à terminer les lignes par un ’.’. Pour obtenir ...