Sommaire

Introduction

Ce chapitre s’adresse aux développeurs C/C++.

Passer à la programmation objet n’est pas chose facile pour les développeurs mais ne l’est pas également pour les chefs d’entreprises qui imaginent leurs investissements logiciels en code natif réduits à néant.

Le framework .NET permet d’éviter de faire table rase du passé en autorisant des échanges entre son monde dit "managé" et l’extérieur : le monde non managé en code natif. Par conséquent, le passage à l’objet pourra se faire progressivement et donc plus en douceur pour le bien de tous ! Les DLL mises au point en C/C++ au prix d’efforts conséquents pourront toujours être utilisées dans un schéma objet.

Attention cependant au fait que pendant l’exécution du code natif la sécurité, si chère au framework .NET, sera court-circuitée ! Les fonctions non managées pourront accéder directement aux ressources du système d’exploitation…

1. Rappel sur les DLL non managées

Une DLL non managée est un fichier contenant du code réparti en fonctions. Ces fonctions sont, pour la plupart, accessibles de l’extérieur. On parle alors de fonctions "exportées". Contrairement à un fichier .EXE, il est impossible d’exécuter directement le code d’un fichier .DLL. Pour pouvoir profiter ...