Introduction Fonctions AWS Lambda:tester

Une des conditions sine qua non pour un code robuste et fiable est de disposer d’une base de test solide, couvrant le maximum des fonctionnalités des applications et services. Plus notre base de test est solide, plus on est confiant lorsqu’il s’agit d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, de fixer des anomalies ou de procéder à des opérations de refactoring complexes.

Dans les chapitres précédents, nous venons de développer un mini-projet qui a été testé manuellement. Vous l’avez peut-être constaté, ces tests manuels ont été assez laborieux, car répétitifs. De plus, il a fallu que tous les composants soient disponibles au même moment. Ainsi, pour tester notre moulinette consistant à recevoir un fichier XML avec des ordres de virements bancaires et le traiter, il a fallu que nos services REST soient disponibles et accessibles via l’API Gateway, que la file d’attente dédiée soit créée et configurée, que notre base de données DynamoDB soit en place, et que toutes les fonctions Lambda soient implémentées, etc.

Mais cette situation n’est pas du tout typique d’un projet réel. Imaginez une équipe de développeurs travaillant en parallèle sur différentes fonctionnalités d’une ou plusieurs applications. Effectuer des tests de bout en bout, comme...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv-EIAWSL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Déploiement et exécution
Suivant
La pyramide des tests