Sommaire

Entrées/sorties

La présentation des broches de la carte (cf. MicroPython Pyboard - Brochage de la Pyboard), mettait en avant les fonctionnalités multiples que chacune d’entre elles peut avoir (SPI, I2C, CAN, UART, PWM, IO).

Parmi ces fonctionnalités, c’est l’usage en entrée/sortie qui est le plus simple à mettre en œuvre, mais aussi le plus intéressant lors d’un premier contact. L’usage en entrée/sortie est également mentionné IO ou très communément GPIO (General Purpose Input Output = entrée/sortie à usage général).

Utilisé en entrée, le niveau logique de la broche devient flottant et son état est fixé par une source de tension externe (un montage). Configurée de la sorte, la broche peut détecter le niveau logique haut (3,3 V) ou bas (0 V) appliqué sur elle. Il est donc possible de détecter l’activation d’un bouton ou d’un capteur.

Utilisée en sortie, la broche contrôle pleinement son niveau logique qui peut être placé au niveau haut (3,3 V) ou au niveau bas (0 V). De la sorte, la broche peut être utilisée pour commander une LED, un relais, des moteurs (par l’intermédiaire d’un pont-H), etc. Une broche en sortie ne peut fournir qu’une très faible puissance. Tout périphérique de puissance (ex. : moteur) nécessitera la mise en place d’une électronique ...