Rendre compte

Rendre compte, c’est avant tout communiquer, délivrer, une information. Celle-ci doit être juste et utile. Pour cela, il faut donc évaluer une situation dans son contexte puis la résumer aux éléments ayant réellement une valeur ajoutée pour la personne à qui l’on rend compte.

1. Communiquer efficacement

Envoyer un burndown chart à un directeur général, pour lui expliquer que le projet ne rencontre pas de difficultés majeures et que l’objectif de délai est pour l’instant tenu, n’a absolument aucun intérêt. Burndown chart

Ce message évoque des difficultés, mais elles ne sont pas identifiées. De surcroît, il se veut rassurant, preuve à l’appui, un graphique qui n’a aucun sens s’il n’est pas correctement interprété. Sachant que des experts Scrum arrivent à interpréter un brundown chart de travers, on peut imaginer qu’un directeur général se retrouvera face à ce diagramme comme une poule devant un couteau.

Rendre compte de ce que les utilisateurs ont eu du mal à exprimer leurs besoins, mais qu’en les ayant mis directement au contact de l’équipe, ils ont pu se comprendre et communiquent maintenant aisément est une information bien plus intéressante.

2. Communiquer vers les bonnes cibles

Rendre compte de l’état du projet en comité de pilotage ou de direction...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Saisir les opportunités
Suivant
Introduction