Définir des options de configuration

Dans presque tous les projets, il est nécessaire d’utiliser des données de configuration. Ces données sont stockées dans un fichier non versionné, ce qui permet de disposer d’un fichier différent selon les types d’environnements (production, développement, intégration, etc.). Généralement, le fichier contenant les données de configuration s’appelle settings.json et est situé à la racine du projet.

Ce fichier est également susceptible de contenir des informations sensibles comme des identifiants à des bases de données ou à des API externes, d’où l’importance de ne jamais le commiter et de placer le nom du fichier dans le fichier .gitignore, dès que possible en ajoutant au fichier .gitignore du projet précédent la ligne suivante :


settings.json
 

Les plus précautionneux prendront même la peine de lancer la commande git status pour être sûr et certain que le fichier est ignoré par Git et qu’aucune erreur de frappe n’a eu lieu.

Par exemple, dans un projet nécessitant de définir une adresse e-mail de réception pour un formulaire de contact ainsi que les informations du serveur SMTP permettant l’envoi d’e-mails, le contenu du fichier settings.json peut être le suivant :


{ 
  "emailContact": "samuel.dauzon@dauzon.org", 
  "serveurSmtp"...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPMETION.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les comptes utilisateurs
Suivant
Projet concret