Introduction

L’informatique quantique et l’ordinateur quantique sont de plus en plus fréquemment des sujets d’articles prospectifs dans la presse spécialisée, mais également dans la presse généraliste. Les possibles qui se profilent dès qu’un véritable ordinateur quantique sera véritablement disponible sont en effet colossaux. Des applications médicales, des résolutions de problèmes complexes, autant de questions difficiles pour l’algorithmique quantique que les mathématiques appliquées pensaient comme impossibles à répondre en tout cas avec l’informatique classique. Au mieux, des heuristiques (c’est-à-dire des algorithmes fournissant une solution approchée) permettent d’approcher une solution, la solution exacte étant complètement impossible à atteindre en un temps raisonnable.

Le fourmillement qui entoure l’informatique quantique est pour le moins touffu et difficile à comprendre. Car comprendre l’informatique quantique, c’est comprendre des bribes de ce qui constitue un ordinateur quantique. Et comprendre un ordinateur quantique c’est irrémédiablement comprendre les bases et sans doute même un peu plus que cela de la physique quantique.

Dans l’inconscient collectif, « Physique quantique » renvoie à Albert Einstein et globalement à quelque chose de très compliqué à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPQINF.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Titre, auteur...
Suivant
Du classique au quantique