Principes

Pour rendre une base accessible à tous les utilisateurs, il faut démarrer une instance et ouvrir la base de données avec cette instance.

Il y a trois grandes phases dans le processus de démarrage :

  • démarrage de l’instance ;

  • montage de la base de données ;

  • ouverture de la base de données.

De même, il y a trois grandes phases dans le processus d’arrêt :

  • fermeture de la base de données ;

  • démontage de la base de données ;

  • arrêt de l’instance.

Une instance peut être démarrée avec trois niveaux successifs de disponibilité de la base de données, correspondant aux trois phases du démarrage :

  • instance démarrée (état NOMOUNT) ;

  • base montée (état MOUNT) ;

  • base ouverte (état OPEN).

Fichier de paramètresLors du démarrage de l’instance, le fichier de paramètres est lu, la SGA est allouée et les processus d’arrière-plan sont démarrés. À ce stade, seule l’instance est lancée ; il n’y a pas de base de données associée. Les vues dynamiques relatives à l’instance (V$INSTANCE, V$SGA, V$OPTION, V$PARAMETER, V$VERSION, etc.) sont interrogeables mais pas les vues dynamiques relatives à la base de données (V$DATABASE par exemple).

Cet état est principalement utilisé lors de la création d’une nouvelle...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les tâches de maintenance automatisées
Suivant
Démarrage