Sommaire

Ports logiciels Port logiciel

Les ports logiciels ne sont pas une fonctionnalité Unix. Cependant, ils sont davantage visibles sur Unix que sur des systèmes non Unix ou des stations de travail ; il est donc utile de les traiter brièvement.

Les ports logiciels sont des adresses virtuelles qui sont attribuées aux différents services et protocoles traités par le serveur. Les ports 80 (HTTP) et 443 (HTTPS), par exemple, sont normalement attribués au serveur web. Si le navigateur web demande à recevoir le fichier http://www.example.com/index.html, cette requête est envoyée au port 80 du serveur et une requête pour la variante HTTPS est envoyée au port 443. Côté serveur de cette communication, le serveur web (Apache ou Nginx par exemple) ’écoute’ sur ces ports et répond aux requêtes entrantes.

Il est essentiel pour un administrateur système de savoir, ou en tout cas de savoir trouver, quels ports sont utilisés par quels services. Cette information sert surtout à la résolution des problèmes au niveau réseau et à la configuration du pare-feu.

Le fichier /etc/services contient un grand nombre d’associations port/protocole.

Pour une vue d’ensemble des ports sur lesquels écoutent (attendent des requêtes des clients) des services à un moment donné, la commande netstat est utile : netstat

# netstat -f inet -an

Beaucoup de systèmes Linux disposent ...