Sommaire

Haute disponibilité

1. Introduction

L’administrateur réseau a notamment pour rôle d’assurer le fonctionnement du réseau et peut être amené à mettre en place certains mécanismes de tolérance de pannes selon le contexte et le taux de disponibilité que l’activité de l’entreprise demande.

Ce besoin de haute disponibilité entraînera l’utilisation d’un second lien physique, d’un second équipement actif, voire plus, pour prendre le relais en cas de panne. Les mécanismes de redondance peuvent se différencier selon le niveau sur lequel ils agissent, en référence au modèle OSI. On retrouve communément donc des mécanismes de H.A (Haute disponibilité ou High Availability en anglais) qui assureront une redondance au niveau 2 Ethernet comme le spanning-tree et l’agrégation, et d’autres qui s’attachent au niveau 3 IP comme des protocoles de routage dynamique, ou de redondance de routeurs tels que VRRP. Ce principe peut être également étendu à la couche applicative : clusters de serveurs web, machines virtuelles redondantes, etc.

Dans cette section, nous nous attacherons à parcourir les mécanismes de tolérance de panne que l’administrateur réseau peut être amené à mettre en place. Nous nous restreindrons ici aux mécanismes de niveau 2 et de niveau 3 parmi les plus courants et les plus ...