Sommaire

Segmentation d’un réseau

1. Pourquoi segmenter un réseau ?

a. Segmentation géographique

De par la simple répartition géographique d’équipements réseau au sein d’une entreprise, peut s’articuler naturellement la segmentation logique. En effet, prenons l’exemple d’une société établie dans des locaux immobiliers constitués de plusieurs bâtiments, plusieurs étages, voire plusieurs sites distants. Le câblage physique au sein d’un étage, d’un bâtiment, d’un site va définir naturellement plusieurs segments réseau. Ainsi, pour mieux différencier l’origine des flux, on pourra créer un réseau par étage, par bâtiment, par site, par bureau… Lors d’un dépannage ou d’une opération de maintenance, il sera alors plus aisé d’isoler un problème.

De plus, dans les entreprises partageant la gestion du réseau local entre plusieurs entités, là où il n’y a pas un unique administrateur réseau, là où chaque service (chaque site dans notre exemple) a voulu garder son indépendance, la segmentation logique prend encore plus son sens. Concrètement, chaque segment réseau sera mappé avec un réseau logique IP, on pourra définir, par exemple, que le site de Montpellier sera adressé dans un plan d’adressage IP X et le site ...