Customisations conseillées : plusieurs possibilités

1. Les champs supplémentaires d’un Defect

a. Le champ standard Status

Bien qu’il ne soit pas un champ customisé, nous vous invitons à modifier légèrement la liste des statuts standards comme suit :

images/08EP03.png

 Authentifiez-vous avec le compte TDAdmin habilité aux customisations.

 Cliquez sur le menu Customize … (en haut à droite) puis sélectionnez Project Lists dans le menu à gauche.

 Cliquez sur la liste nommée Bug Status.

 Ajoutez l’item Rejected s’il n’existe pas.

 Supprimez l’item ReOpen.

Nous vous proposons dans le présent chapitre plusieurs workflows s’appuyant tous sur cette liste de statuts exclusivement.

L’ajout du statut Rejected, si la valeur n’était pas déjà présente, consiste à pouvoir placer un Defect dans un état final où il n’est plus considéré comme une anomalie.

Quant au statut ReOpen, nous le considérons comme redondant avec le statut Open : pourquoi signifier qu’un Defect est ouvert "à nouveau" ? Sachant que, par définition, tout Defect est nécessairement passé au moins une fois au statut Open à sa création ?

Profitez-en pour vérifier la présence des cinq valeurs de statut que nous considérons dans nos workflows : Closed, Fixed, New, Open et Rejected suffisent pour...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPALMQC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les mauvaises pratiques observées
Suivant
Mise en application des workflows