Sommaire

Gestion basée sur les URI

L’utilisation des URI (Uniform Resource Identifier) devient nécessaire dès lors qu’il s’agit d’administrer des systèmes disposant d’un CIMOM, c’est-à-dire administrables en respectant le standard CIM du DMTF, autre que des systèmes d’exploitation Microsoft. En effet, pour ces derniers il est bien plus pratique et naturel d’utiliser les classes WMI/CIM dont nous avons parlé précédemment. En revanche, l’un n’empêche pas l’autre. C’est-à-dire que si vous connaissez parfaitement le schéma CIM, alors libre à vous d’utiliser les URI également pour administrer Windows. Il faut savoir qu’en réalité lorsque l’on réalise une requête CIM/WMI sur une machine distante, via par exemple la commande Get-CimInstance sur une classe donnée, PowerShell transforme le nom de la classe et la propriété demandée en un URI.

Par exemple la ligne de commande suivante :

PS > Get-CimInstance -ComputerName WS2012fr-1 -ClassName Win32_OperatingSystem

est équivalente à ceci :

PS > $Uri = ’http://schemas.microsoft.com/wbem/wsman/1/wmi/root/ 
cimv2/Win32_OperatingSystem’ 
PS > Get-CimInstance -ComputerName WS2012fr-1 -ResourceUri $Uri

Les exemples que nous fournissons sont réalisés avec une machine sous Windows 8 x64 qui sert de client et une autre machine sous Windows Server ...