Sommaire

Réalisation d’un thermostat connecté Thermostat

1. Avant-propos

Pour rappel, un thermostat est un dispositif qui permet de mettre en marche ou d’arrêter un appareil lorsqu’une température passe au-delà (ou en dessous) d’un certain seuil. Il dispose donc d’un capteur mesurant la température ainsi que d’un second dispositif (mécanique ou électronique) permettant la mise en marche ou l’arrêt d’un appareil qui y est connecté (un appareil de chauffage dans l’exemple considéré, mais une unité de climatisation peut également être envisagée). Toutefois dans la majorité des chaudières (gaz naturel, mazout ou à bois), la commande de celle-ci prend la forme de ce que l’on appelle un contact sec. En effet, le thermostat ferme un circuit électrique lorsque la température de référence d’une pièce passe sous un seuil défini de température et la chaudière se met alors en marche. À l’inverse, une fois la consigne de température atteinte, le thermostat ouvre le circuit et la chaudière s’arrête, vu qu’elle n’est plus sollicitée pour générer de la puissance thermique.

En toute rigueur, la chaudière peut continuer à fonctionner quelques instants après que la consigne de température ait été atteinte en fonction de sa propre régulation ...