Sommaire

Des installations simplifiées

Par défaut, les assemblages d’un projet sont privés et installés dans le même répertoire que celui de l’application. Si, par contre, un assemblage de type bibliothèque doit être partagé entre plusieurs applications alors il sera déposé dans un endroit spécial dénommé le Global Assembly Cache (GAC).

Les fichiers DLL d’assemblages déposés dans le GAC doivent prouver identités et intégrités en portant des "noms forts" (strong names) constitués : strong names

  • du nom de l’assemblage,

  • de sa version,

  • de sa "culture",

  • d’une clé de cryptage publique,

  • d’une signature numérique dérivée du contenu même de l’assembly.

Ainsi le nom composé peut caractériser l’assemblage de façon unique et peut être utilisé pour vérifier que le contenu initial n’a pas été altéré depuis sa fabrication.

Le GAC est un répertoire de fichiers mais les assemblages ne peuvent pas y être déposés directement avec l’explorateur de fichiers. Il faut utiliser l’utilitaire gacutil.exe.

images/03RI01.png

Les composants du GAC sont référencés principalement par leur nom et par leur numéro de version. Une application déclare l’utilisation d’un assemblage en utilisant ces deux informations. Comme le GAC peut contenir ...