Le dictionnaire de données

1. Présentation

Le dictionnaire de données est un ensemble de tables et de vues qui donnent des informations sur le contenu d’une base de données :

  • les structures de stockage ;

  • les utilisateurs et les droits ;

  • les objets (tables, vues, index, procédures, fonctions, etc.).

  • etc.

Le dictionnaire de données appartient à SYS et est stocké dans le tablespace SYSTEM. Il est créé lors de la création de la base de données et mis à jour automatiquement par Oracle lorsque des ordres SQL DDL (Data Definition Language) sont exécutés (CREATE, ALTER, DROP).

Pour l’utiliser, il suffit de l’interroger grâce à des requêtes SELECT. Sauf exception, toutes les informations sont stockées en majuscules dans le dictionnaire de données ; tenez en compte dans l’écriture de vos clauses WHERE !

Le dictionnaire de données est chargé en mémoire dans la partie Dictionary Cache de la Shared Pool et est utilisé en interne par Oracle pour traiter les requêtes.

Le dictionnaire de données est créé lors de la création de la base. D’un point de vue pratique, les tables proprement dites du dictionnaire de données ne sont pas documentées par Oracle et sont donc difficiles à utiliser. Par contre, grâce à des scripts fournis par Oracle, il est possible de créer des vues (et des synonymes...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'administrateur de base de données
Suivant
Installation du serveur