La couche Liaison de données et ses sous-couches Couche:Liaison de données

1. Rôle de la couche Liaison de données

La couche Physique fournit aux applications et protocoles des couches supérieures les moyens d’envoyer et de contrôler les données sur le support physique de transmission.

En plus de contrôler comment les données accèdent au média physique, cette couche fournit un service de détection d’erreur.

Notez bien qu’il s’agit de détection d’erreur et non de correction d’erreur.

Pour rendre ce service, les protocoles de couche 2 doivent ajouter de l’information à celle déjà existante pour former un ensemble qu’on appelle une trame.

La couche Liaison de données est divisée en deux sous-couches :

  • La couche LLC (Logical Link Control), IEEE 802.2.

  • La couche MAC (Media Access Control) dont plusieurs instances existent :

  • IEEE 802.3 mieux connue sous la dénomination d’Ethernet.

  • IEEE 802.5 mieux connue sous le nom de Token Ring, obsolète aujourd’hui.

  • IEEE 802.11 qui définit les spécifications pour la transmission sans fil (Wi-Fi).

Bien entendu, d’autres instances existent, certaines sont toujours utilisées tandis que d’autres sont frappées petit à petit d’obsolescence. De nos jours le protocole prédominant en filaire sur la couche 2 est Ethernet.

D’autres protocoles, plus ou moins utilisés aujourd’hui...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE3M1CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les topologies
Suivant
Les trames