Gardons le meilleur du numérique et faisons-le durer

Le numérique est partout, dans tous les usages, et, de plus en plus, dans chaque objet, bâtiment, structure, jusqu’à l’échelle de la ville, voire du pays et du continent pour les réseaux électriques. Cet outil apporte de nombreuses possibilités d’optimisation et, comme nous l’avons vu, permet potentiellement de réduire la consommation de ressources et la pollution, même si cette réduction n’est pas visible dans les faits. Il peut être utilisé pour des projets bénéfiques, relier les personnes, informer, ou via la recherche, faire progresser notre compréhension du monde. Les sommes colossales amassées par les GAFAM leur permettent de financer des projets de reforestation ou de protection des espaces naturels. GAFAM

Mais l’impact de cette couche intelligente dans tous les usages n’est pas forcément quantifié. Les modèles économiques des activités numériques, la vente d’un maximum de terminaux ou l’utilisation d’une grande quantité de données ne vont pas dans le sens d’une réduction de son impact environnemental, alors que d’autres possibilités existent.

Grâce à ces modèles, grâce aux innovations, et avec des choix éclairés que nous pouvons faire en tant que décideurs, nous avons la possibilité...

couv_HSDPGREENITDE.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Les recherches en cours pour le futur du numérique
Suivant
Références pour ce chapitre