Sommaire

Montages et accès aux médias amovibles

Considérée dans son ensemble jusqu’à présent, l’arborescence Linux peut être composée de plusieurs systèmes de fichiers stockés sur des supports différents.

En fait, chaque partition ou média amovible abrite un système de fichiers "physique". Une fois rassemblés, ils forment l’arborescence - ou système de fichiers - Linux que nous avons décrite précédemment. Pour cela, une partition sur le disque dur de la machine est désignée comme principale et accueille le système de fichiers racine (celui contenant /) auquel viendront se greffer les autres systèmes de fichiers.

Par exemple :

images/04RI04N.png

1. Commande mount

Pour accéder au contenu d’un système de fichiers physique, il faut "accrocher" celui-ci à l’arborescence Linux. Cette opération s’appelle "montage" et s’effectue à l’aide de la commande mount. Sa syntaxe générale est la suivante :

mount [-t <type>] [-o options[,...]] <périphérique> <répertoire>

Une page de manuel détaille cette commande ; seuls les montages de systèmes de fichiers présents sur CD-ROM ou disques USB seront exposés ici.

Comme indiqué précédemment, les fichiers associés au lecteur de CD-ROM et à un disque USB sont /dev/cdrom et /dev/sdb1 dans ...