Disponibilité du stockage Haute disponibilité:stockage Stockage

1. Problématique

Jusqu’à présent, lorsque le stockage était abordé, il s’agissait soit de volumes locaux, soit de montages, avec une note sur l’utilisation possible d’un partage réseau NFS pour partager des données entre les applications.

Depuis le début, un problème n’a pas été résolu : on sait comment rendre des serveurs, des IP, des services résistants aux pannes, mais pour le stockage, nous nous sommes essentiellement appuyés sur des expédients qui n’ont fait que retarder l’arrivée d’un futur problème. Un partage NFS ? Certes, mais qui partage ? Un seul serveur ? Dans ce cas, le stockage est perdu (au moins temporairement) en cas de panne. Un NAS ? Si oui et si les disques sont en RAID, alors c’est déjà mieux, mais que se passe-t-il si le NAS est débranché ? Sommes-nous sûrs que le partage qui vous est proposé est bien redondant ?

Il y a donc ici un risque de point de défaillance unique (SPOF). L’application et les bases de données peuvent dépendre d’une solution de stockage qui n’est pas pérenne.

Là où c’est possible, des entreprises utilisent des infrastructures de stockage dédiées, qu’on appelle des SAN (Storage Area Network). Le livre Linux, Solutions de Haute...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
DaemonSet
Suivant
RAID