Définitions

Base de données

Une base de données est un ensemble logiciel qui permet de stocker des données et de les retrouver dans leur intégralité. On distingue deux types de bases de données : les bases de données dites « relationnelles » et les autres désignées par l’appellation « NoSQL ».

Dans les bases de données relationnelles, les données sont stockées de manière structurée en séparant les différents concepts de ce que l’on veut stocker dans différentes tables. Chaque table représente une entité et il se peut qu’un ou plusieurs liens soient définis entre plusieurs tables.

On interagit avec une base de données relationnelle avec le langage SQL propre à chaque moteur. Même si tous les moteurs ont un langage SQL proche, ils ont tous quelques nuances syntaxiques.

À travers l’exécution d’une requête SQL, on peut ajouter, modifier ou supprimer des données dans une ou plusieurs tables.

Exemple

Concernant une application d’achat d’objets, on peut identifier quelques entités comme cela a été vu en programmation orienté objet. On dénombre les acheteurs (users), les objets (products), les commandes (purchases) et les adresses de livraison (addresses). Un utilisateur est en relation avec une commande et cette commande est en relation avec une liste...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIDELPH.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Conclusion
Suivant
Les différents frameworks