Pour aller plus loin

1. Quelques caisses utiles

L’exemple précédent se veut didactique, mais il ne doit pas aider à passer sous silence le très dynamique écosystème existant en matière de WebAssemblies développés en langage Rust.

En effet, il existe de nombreuses caisses particulièrement utiles pour le développement de WebAssemblies en Rust, pour la plupart listées à cette adresse : https://rustwasm.github.io/book/reference/crates.html

Notons au passage la page équivalente en matière d’outils, où vous retrouverez ceux que nous avons utilisés ici : https://rustwasm.github.io/book/reference/tools.html

Nous allons nous contenter de détailler ici l’usage des principales caisses susceptibles d’être utiles si vous allez plus loin dans ce type de développement.

a. Caisse wasm-bindgen wasm-bindgen

Cette caisse permet une meilleure interaction entre Rust et JavaScript, en particulier quand il s’agit de manipuler le DOM (comme nous l’avons fait dans l’exemple détaillé).

Voici la page sur crates.io : https://crates.io/crates/wasm-bindgen

Et une page sur la documentation officielle à propos de cette caisse : https://docs.rs/wasm-bindgen/latest/wasm_bindgen/

b. Caisse console_error_panic_hook console_error_panic_hook

Une fois que le WebAssembly est déployé, il n’est pas forcément aisé de le déboguer. Par exemple, quand...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIRUST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exemple détaillé de WebAssembly
Suivant
Introduction