Sommaire

Se connecter

Power BI propose une vaste bibliothèque de connecteurs - et encore celle-ci évolue avec chaque nouvelle livraison du logiciel : les décrire tous serait fastidieux, mais il est possible de dégager les grandes lignes et le fonctionnement des principaux connecteurs.

Vous trouverez sur le site de l’éditeur une description très complète de la plupart des connecteurs : https://docs.microsoft.com/fr-fr/power-bi/desktop-data-sources

Les trois types de connexion

Un premier choix essentiel consiste à définir le type de connexion : import ou direct.

  • L’option la plus fréquente consiste à importer les données : une fois la requête lancée, Power BI récupère et stocke en local l’ensemble des données.

  • L’intérêt majeur de ce type de connexion repose sur les performances de Power BI lors de la création de rapports, les possibilités de modélisation et la réactivité aux actions de filtrage de l’utilisateur.

  • L’inconvénient tient à ce que le poste sur lequel est conçu ou utilisé le rapport doit avoir une puissance suffisante, en termes de RAM (pour le stockage des données) et de CPU (pour les calculs).

  • Un autre inconvénient possible est la limite de taille du fichier : 1 Go pour la version standard, 10 Go pour les versions Pro et Premium.

  • Enfin, ce type de connexion implique une actualisation manuelle ou programmée ...