Facteurs clés de succès

Le premier des facteurs clés de succès est la qualité technique et pédagogique des contenus, cela ne surprendra personne.

Le critère technique est important dans la mesure où il peut, bien sûr, être bloquant dans un contexte où l’apprenant est seul, isolé et pas toujours incité à agir.

La qualité pédagogique est garantie, dans le meilleur des cas, par un travail de conception professionnel de transposition des contenus présentiels vers des contenus distanciels. Tout comme dans les projets de digital learning, la qualité des modalités pédagogiques proposées est aussi importante que la qualité pédagogique proprement dite des contenus.

Nous sommes dans des dispositifs à distance, il est donc important de créer un lien, le plus fort et régulier possible, entre l’expert métier et les apprenants. Plus l’apprenant ressentira une proximité avec l’expert, plus il sera enclin à fréquenter régulièrement le MOOC. Les visioconférences en direct vont dans le sens d’une personnalisation/incarnation et d’une meilleure proximité.

Le dispositif doit proposer des espaces d’échange, de partage vers lesquels l’apprenant sera tenté de revenir. Il y reviendra d’autant plus volontiers qu’il lui sera proposé des activités collaboratives...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOB4DLEAR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Composantes d’un MOOC
Suivant
Avant de vous lancer…