Introduction au binding

WPF nous permet une communication directe entre des contrôles de la vue et un objet C# - représentant le modèle - défini dans le code behind de cette vue. Cette liaison porte le nom de Binding. Grâce à un mécanisme de notifications, elle peut mettre à jour un contrôle de la vue quand la propriété C# associée est modifiée et inversement reporter dans le C# un changement de contenu d’un contrôle.

Le binding n’est pas réservé exclusivement à l’édition des données "utiles" du modèle. Il peut également contrôler les comportements graphiques dans la vue en fonction d’un contexte donné. Par exemple, l’état d’une case à cocher peut rendre accessible ou griser une série de contrôles en fonction d’une logique métier.

Le binding entre source (C#) et destination (XAML) n’est pas obligatoirement bidirectionnel. En effet, ce mode TwoWay par défaut peut être remplacé par le sens unique OneWay de C# à XAML uniquement ou celui de OneWayToSource de XAML à C# uniquement. Chaque propriété XAML bindée peut définir ce type d’échange en fonction du contexte.

1. Le DataContext

Pour que le binding puisse fonctionner correctement, il lui faut une source C#. Il existe plusieurs moyens pour déclarer une source de données et l’utilisation...

couv_RI4CAPOO.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Récupération des informations SANS le binding
Suivant
Le modèle de conception MVVM