Sommaire

Quelques rappels indispensables sur les fichiers spéciaux Fichiers spéciaux

Une des particularités des systèmes Unix consiste à désigner les périphériques par l’intermédiaire de noms de fichiers situés dans le répertoire /dev. Ces fichiers spéciaux permettent un accès transparent aux pilotes (drivers) associés. Il existe deux types d’entrées/sorties et donc de pilotes : le mode bloc et le mode caractère.

Exemple (noms de lecteur de disquette sous AIX)

# ls  -al  /dev/fd*  
brw-rw-rw-   1 root   system    20,0   Mar 8   /dev/fd0 
brw-rw-rw-   2 root   system    20,1   Mar 8   /dev/fd0.18 
brw-rw-rw-   2 root   system    20,1   Mar 8   /dev/fd0h 
........................................................ 
crw-rw-rw-   1 root   system    20,0   Mar 8   /dev/rfd0 
........................................................ 
#

Les deux modes (bloc et caractère) correspondent aux deux types b et c. D’autre part, à l’emplacement habituel de la taille des fichiers, on remarque deux nombres séparés par une virgule. Il s’agit de deux informations Majeur Mineurbaptisées majeur et mineur. Le majeur (20) désigne le programme "driver" dans les tables internes du noyau. Le mineur (0 ou 1) est un argument transmis au majeur. Il permet d’identifier ...