Sommaire

Les erreurs critiques

Partons à présent à la chasse aux erreurs critiques, appelées couramment « exceptions » chez les développeurs. C’est donc ainsi que nous les appellerons afin de les distinguer des erreurs non critiques.

Grâce à ce que nous allons découvrir dans cette partie, nous aurons encore plus de maîtrise sur nos scripts. Ainsi, plutôt que de voir un script s’arrêter brutalement à cause d’une exception, nous allons pouvoir agir en conséquence et prendre les mesures (correctives ou alternatives) qui s’imposent. En effet, il est souvent indispensable de savoir si tout s’exécute normalement. Mais pour cela, il va nous falloir essayer de prévoir les erreurs avant qu’elles ne se produisent...

1. Interception des erreurs critiques avec Try-Catch-Finally

Comme nous le disions précédemment, lorsqu’une erreur critique survient, l’exécution s’interrompt brusquement. Pour éviter d’avoir à gérer les erreurs commande par commande, nous pouvons utiliser des blocs d’exécution Try, Catch et Finally. Ces instructions sont bien connues car présentes dans de nombreux langages de programmation.

Le bloc Try contient le code risquant de provoquer l’exception. Il est exécuté jusqu’à la levée d’une exception (exemple : division par zéro) ou jusqu’à sa réussite totale. ...