TestContextDynamicData et source de données

La méthode effectuant le test peut être décorée avec des attributs définissant une alimentation externe en données. On parle alors de "data-driven unit tests" et on comprend très vite l’intérêt de ce mode de tests...

Imaginons en effet que nous ayons à tester le comportement d’une méthode dans des centaines de cas d’utilisation. La collection d’informations sera difficile à écrire et à maintenir dans le code. Tout changement nécessitera une recompilation du test. C’est pour ces raisons qu’externaliser la collection est nécessaire. Le développeur peut tout à fait gérer lui-même le chargement puis l’itération dans la collection. Cependant, ce n’est pas l’objectif du test…

Le framework offre la possibilité d’alimenter les tests en informations provenant de bases de données telles que SQL, XML, CSV, TXT... Le testeur doit définir ce mode de fonctionnement et le moyen d’aller lire le flux de données à tester.

La démonstration qui suit utilise une collection dans un fichier texte. Chaque ligne représente les paramètres d’un test et les paramètres devront être séparés par des virgules).

Tout d’abord, il faut ajouter le fichier CSVtexte au projet de tests.

images/10RI7.png

Quelques enregistrements sont écrits dans ce fichier...

couv_RI4CAPOO.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Traitements de préparation et de nettoyage
Suivant
Automatisation des tests à la compilation