Sommaire

Utiliser une mémoire externe

Dès lors que les répertoires qui vont servir de point de montage ont été créés, il devient possible de raccrocher des systèmes de fichiers externes à l’arborescence du Raspberry Pi.

1. Montage manuel de la clé USB

Après avoir créé les points de montage, il faut monter les partitions dans ces répertoires, pour qu’elles apparaissent dans le système de fichiers du Raspberry Pi. La commande mount réalise cette opération.

La partition présente sur la clé USB, nommée /dev/sda1 par le système, est montée sur le point de montage /mnt/partition1 avec la commande : Commandes Linux:mount

pi@raspberrypi /mnt $ sudo mount -t ext4 /dev/sda1  
/mnt/partition1

Syntaxe

La commande mount demande trois paramètres :

  • -t ext4 indique le type de partition à monter. Les types de partitions reconnus sont nombreux (ext, ext2, ext3, ext4, hpfs, msdos, vfat, nfs, iso9660, smbfs…). Il est ainsi possible de monter une grande variété de supports de mémoire de masse sur le système de fichiers du Raspberry Pi.

  • /dev/sda1 est la partition qu’il faut monter sur le point de montage.

  • /mnt/partition1 est le répertoire dans lequel la partition /dev/sda1 apparaîtra.

La commande mount accepte également des options avec les paramètres -o, parmi lesquelles :

  • ro autorise uniquement la lecture sur le système de fichiers monté. ...